Printemps

mars 21, 2008

Printemps
 

Humeur : douce
Vitalité : trio gagnant (piscine – flunch – sieste)
Envie : de me replonger ce soir dans l’écriture

Adieu Hiver.

Hiver infâme, plongé dans l’obsurité tremblante des nuits sans fin et des jours trop courts. Adieu Hiver, dégoulinant d’une humidité pénétrante et suitant d’une fièvre grise.

Voici venu le Printemps, et avec lui toutes les réjouissances qui l’accompagnent.

Derrière moi s’éteint lentement le souvenir des souffrances passées et s’efface peu à peu la trace des expériences douloureuses. Et devant moi, dans le contre-jour naissant d’un soleil qui revit, se dessine lentement l’espérance de jours meilleurs et la perspective d’un peu de chaleur.

Au dehors les choses, que les couleurs de la vie viennent envelopper à nouveau, sont comme les images d’un monde coloré dont on a peine encore à croire qu’elles sont la réalité. Le Printemps est un oiseau multicolore, il est comme ce rêve qui se pose enfin sur le sol et y répand les lueurs embryonnaires de l’Eté.

Il y aura l’odeur brute de la fumée du bois qui crépite et celle de la viande qui grésille sur la grille. Il y aura les brins d’herbe chatouillant la peau pour les encas au soleil. Il y aura la douceur d’une existence insouciante, qu’enveloppent des journées délicieuses, désireuses de grignoter peu à peu des minutes sur les nuits affaiblies.

Adieu Hiver.
Voici venu le Printemps, et avec lui toutes les réjouissances qui l’accompagnent.   

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :