Dans l’air du temps 25 : l’effet boomerang

août 13, 2007

J’ai 28 ans ! Et toutes mes dents comme on dit. Enfin, une couronne en plus par rapport à l’année dernière.Mais bon, cette année mon anniversaire fut un jour comme les autres. Autant dire que je ne l’ai pas du tout fêté cette année. Le matin au réveil il y eut certes mon petit bout de femme me chuchotant à l’oreille un « bon anniversaire le chéri ! » et son bon petit gâteau au chocolat (« j’ai divisé les quantités par deux parce que c’était pour quatre… »), ce qui me rappela un peu la spécificité de ce samedi matin.  

Et puis j’attendis patiemment que mon téléphone portable retentisse, ou bien quelques signaux sonores de SMS, mais la journée fut loin d’être une symphonie. Deux amis et une collègue de travail (salut Manmande). Mes deux sœurs, légèrement en retard (juste retour des choses), et mes parents, ayant retenu les réclamations de mon 27ème 11 août l’année précédente : j’avais crié au scandale devant le silence radio de mes géniteurs. « Si si, je t’assure, on pensait à toi ! ».  

J’essayais de compter le nombre de personnes qui auraient pu me faire signe ce jour-là. Allez, peut-être dix. Quinze, tout au plus.

Au travail je parle souvent de l’effet « boomerang ». C’est un principe clair comme de l’eau de roche : un jour où l’autre on reçoit forcément sur le coin du crâne ce dont on ne s’est pas ou mal occupé dans le passé, juste retour des choses. C’est imparable, quasi mathématique. Et aujourd’hui je constate que la vie est aussi un grand boomerang.  

A qui ai-je souhaité l’anniversaire cette année ?  A force d’être égoïste on se retrouve tout seul, comme un con. C’est imparable, quasi mathématique. Je sais, je ne suis pas très expressif. Je suis bavard comme un gorille et joyeux comme un ours. Alors voilà, j’adresse mes plates excuses à tous ceux à qui je n’ai pas souhaité bon anniversaire, que je n’ai pas appelé ou à qui je n’ai pas écrit depuis des semaines et des mois.  

A tous ceux qui se reconnaîtront dans le terme d’amis et de proches, je leur dédie toute l’affection de mon message. 

3 Réponses to “Dans l’air du temps 25 : l’effet boomerang”

  1. Daniel said

    Je te souhaie un tres bon 28ème anniversaire même si je ne connaissais pas la date!!!! et bien oui j’aurais voulu te le souhaiter en temps et en heure mais il est vrai qu’on est peu expenssif sur ce sujet ( peur de vieillir dû au marketing de la jeunesse eternelle) , l’année prochaine on sera bien plus à te le souhaiter, i ln’est pas tro ptard pour toi tu peux encore organiser un barbecue😉

  2. fred said

    mon mimi,

    Je fais aussi mon mea culpa, mais qu’a 1% ! je ne savais pas non plus… alors que cette année te soit fertile en inspiration, et pour le reste a te souhaiter tu sauras mieux que moi !

    bisous

  3. kiara said

    salut !
    peut être tu ne te rappelles pas de moi… fan de radiohead… ça fait un moment que je ne suis pas venue entre galère d’internet et boulot : je suis en remplacement tout l’été dans un coin complètement perdu, tellement que orange ne passe pas !
    je te souhaite un très joyeux anniversaire comme je lis que c’est le moment ! c’est drôle car je me fais aussi souvent ce genre de réfléxion le jour de mon anniversaire… on se dit toujours que c’est un jour comme un autre mais on espère quand même qu’il sera spécial…
    bon j’ai du retard de lecture !
    sinon je me demandais si tu avais une page myspace…?
    A bientôt
    biz
    Kiara

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :