Cinéma : « Hero » de Zhang Yimou

mai 30, 2007

Heroaffiche

Il y a plus de 2 000 ans en Asie, un souverain puissant règne sur l’un des sept royaumes de Chine. Trois combattants, « Lame brisée », «Flocon de neige » et « Ciel étoilé » projettent de l’assassiner, pour supprimer ses désirs de conquête pour unifier le pays. Un homme sans nom prétend avoir tué les trois assassins et se présente un jour devant le souverain pour en faire l’étonnant récit.

S’il y a une chose que j’aime par-dessus tout lorsque je reviens dans la maison de mes parents à Metz, trois à quatre fois par an, c’est consacrer quelques délicieuses minutes à fouiller dans les grandes bibliothèques familiales. Parfois je pars à la découverte des livres de poches, d’autres fois je me plonge dans les vieilles BD de l’étroit couloir de l’étage, ou d’autre fois encore j’incline la tête au dessus du téléviseur pour lire les titres de DVD, avide d’une trouvaille cinématographique dont mes parents cultivent la passion avec pérennité. Et c’est à l’occasion de mes dernières explorations que mes mains curieuses ont pu extraire de l’étagère blanche le petit boîtier poussiéreux de « Hero ». Certes, la couverture du DVD n’avait rien de bien excitant au premier abord, constat étant fait du style kitchissime dont peuvent faire preuve les asiatiques, que ce soit pour une affiche de cinéma, la pochette d’un album ou la déco d’un sachet de nouilles.

M’appuyant malgré tout sur la fierté de mes origines vietnamiennes et convaincu que l’ouverture à une culture implique l’acceptation de ses cotés les moins attrayants, mon regard se fixa quelques instants sur « Zhang Yimou ». Le nom du cinéaste me remémora immédiatement les émotions procurées par son dernier chef d’œuvre « La cité interdite » (2007). Je n’hésitai pas un seul instant à subtiliser provisoirement le DVD du foyer paternel, réjoui à l’idée de pouvoir découvrir « Hero », plus vieux de quatre ans par rapport à « La cité interdite ».

hero2

Mon goût pour le cinéma s’affine d’année en année et ma sensibilité pour cet art grandit de jour en jour. Avec l’expérience des « petits » et des « grands » films, ce jugement n’étant que celui de mes propres goûts, je sais qu’il y a de fortes chances qu’un film me plaise si ses premiers instants savent capter mon attention. Ceux de « Hero » m’ont hypnotisé. Même si cette image n’est pas tout à fait à mon goût, on dit que « Hero » est un peu un film de Capes et d’épées, mais à la chinoise. Grand film de légende chinoise, à la fois romantique et cruel, « Hero » se construit autour du récit d’un combattant Sans Nom (Jet li) venu trouver le roi pour lui conter comment il a vaincu les trois guerriers désirant sa mort.

Histoire de duels donc, dans des décors somptueux de Chine où chaque combat, chaque chorégraphie est un tableau de maître d’un esthétisme poussé : Zhang Yimou est un peintre qui aime la couleur en mouvement. La nature aussi, les éléments qui la constituent, le vent, l’eau et le sable occupent une place unique dans le film. Une sublime scène de combat en lévitation au dessus des eaux limpides d’un lac, notamment, est d’une rare beauté. La bande originale signée par Tan Dun est magistrale. Lyrique et envoûtante, elle invite dans la modernité les sonorités asiatiques les plus anciennes et enveloppe à merveille le déroulement du récit.

hero5

hero1 hero4

Pour donner vie à cette fascinante légende, Zhang Yimou s’est entouré de stars du cinéma chinois : outre Jet Li, Tony Leung Chiu-Wai, Maggie Cheung Man-Yuk et l’irrésistible Zhang Ziyi (« Tigres et dragons » Ang Lee – 2000, « Mémoires d’une geisha » Rob Marshall – 2006).

hero3

Voilà un film qui s’approprie un petit coin privilégié de mon esprit pour ne jamais s’en échapper. Il rejoint, dans ma petite cinémathèque asiatique sa petite sœur « La cité interdite » ou encore l’œuvre majeure signée Akira Kurosawa, que mon père m’a fait découvrir, l’imposant « Ran » (1986), incroyable épopée samouraï dans le japon médiéval.

Ran

 

Une Réponse to “Cinéma : « Hero » de Zhang Yimou”

  1. diko said

    salut je suis aussi d’origine vietnamienne ^^
    et fan de films asiatiques . Je vai rapidement me procurer Ran lol !
    j’aurai juste une question : que représente les 4 couleur utilisée dans le film Hero ?
    merci d’avance
    amicalement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :