Ecriture : une vieille carte postale…

avril 7, 2007

 Ecriture

De tous temps dans le monde entier, des hommes et des femmes ont senti vibrer en eux la fibre de l’écriture et ont su transmettre cette passion à leur entourage. J’ignore aujourd’hui si l’écriture est un talent dont il faut chercher l’origine dans l’inné, ou bien s’il s’agit d’une faculté que chacun est libre de pouvoir développer à son image. Mais lorsque je relis les quelques lignes retranscrites ci-dessous j’ai le sentiment que la beauté de l’écriture est un don du ciel et que face au ciel, nous ne sommes pas tous égaux.

Voici donc le message d’un homme dont j’ignore tout, rédigé au début du siècle dernier sous la forme d’une carte postale. C’est en fouillant dans les vieilles affaires de mes grands-parents il y a quelques années que cette carte, à destination d’une certaine Mademoiselle Edith Mauxion résidant rue de la tranchée à Poitiers, est arrivée dans mes mains. En voici le contenu :

« A bord du Taurus, 7 juin 1902, midi :

Nous sommes en vue des cotes d’Afrique qui se découpent avec une précision singulière dans le ciel d’un bleu d’opale. Et dans trois heures nous toucherons à l’escale d’Oran d’où cette carte s’en ira vers vous par un paquebot rapide. Mais si rapide que soit le courrier il ne devancera pas ma pensée qui est déjà près de vous.

Agréez je vous prie le souvenir un peu mélancolique d’un ami d’enfance qui vécut jadis un peu votre vie et qui s’en va maintenant sur la grande mer, loin, très loin, sans savoir pourquoi. »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :