Improvisation et ping-pong

mars 31, 2007

 Ping-pong

Depuis plusieurs semaines Luis nous fait travailler sur la notion de « ping-pong ». Ce mécanisme difficile à acquérir consiste en un échange de regards avec le partenaire et le public qui sont autant de relais successifs de paroles et de gestes. Ainsi, lorsque l’un des comédiens ressent l’épuisement de son inspiration, il tourne clairement le visage vers son partenaire sans le quitter des yeux avant la prochaine passe, défi étant alors lancé au second de poursuivre dans la continuité du récit. La contrainte du ping-pong implique de constamment regarder le public lorsque l’on parle, quoi qu’on dise et quoi qu’il arrive et de fixer son partenaire lorsqu’il prend le relais.

Cette gymnastique de va et vient avec le public capte littéralement son attention, elle instaure une dynamique très intéressante pour l’improvisation, cependant elle requiert une très forte concentration. D’autant plus que Luis nous fait travailler assis l’un à coté de l’autre, face public. Point d’action, point de gestes ou si peu, pour nous dépêtrer du bourbier de la parole. Panel de difficultés, d’autre part, dû à la diversité des sujets d’improvisation : la semaine dernière aux cotés de Daniel je me suis pris les pieds dans le sujet « l’éjaculation précoce du calamar géant ». Personnellement j’éprouve des difficultés à supporter la contrainte du ping-pong car l’obligation m’est donné de prendre la main à un moment où je n’ai pas forcément envie de le faire. Parler sous la contrainte, voilà une mise en danger qui me déstabilise et c’est sans aucun doute un travail essentiel qu’il m’est nécessaire d’entreprendre sur moi-même à partir d’aujourd’hui. 

En début de séance, Ioana souhaite nous raconter le dernier spectacle de théâtre auquel elle a assisté. Luis la prend immédiatement au piège et lui demande de « jouer » son récit. Installée seule sur une chaise sous les projecteurs, avec la consigne de nous faire revivre ce spectacle de clown. A froid l’exercice est terriblement ardu et plutôt crever que d’être à sa place ! Mais bientôt c’est à notre tour de travailler.

Luis nous demande de venir sur scène par couples pour raconter à nouveau le spectacle à notre façon, de manière plus synthétique et dans un mécanisme de ping-pong. Comme la semaine dernière Daniel est mon partenaire. Aujourd’hui notre complicité et notre écoute ont gagné en  fluidité. Je patauge un peu alors que Daniel prend son envol mais il faut attendre le moment où il est question d’un fusil soi-disant chinois puis d’un dragon qui traverse la scène pour mettre le feu aux poudres. L’idée me vient de prendre l’accent asiatique lorsque Daniel me passe la main, et notre récit prend une ampleur incroyable. Daniel saute à pieds joints dans ma connerie et trouve les ressources nécessaires pour enchérir dix fois plus encore. Nous faisons tour à tour sortir du dragon un réfrigérateur, une voiture, une console de jeu, un ordinateur portable, nous exploitons le dragon jusqu’au bout de l’improvisation, jusqu’à plus soif. Un vrai délice (d’Asie).

Je sors de là essoufflé, d’autant plus que Luis nous avait contraint à nous lever et faire le tour de la salle en courant à chaque hésitation de parole lors du récit. Ecartelé, comme souvent en improvisation, par le double tiraillement de la crispation et de l’émancipation. Je confie à Daniel qu’il m’a épuisé avec ses conneries, et manifestement le compliment est réciproque.

Encore une petite marche franchie sur le chemin de l’improvisation. Quel lavage de cerveau. Quel bien-être que procure le théâtre !

Une Réponse to “Improvisation et ping-pong”

  1. Ian said

    Ca m’a fait plaisir de te rencontrer à la Finale, même si on n’a pas vraiment eu le temps de parler…

    A bientot, j’espère,

    Ian

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :