Dans l’air du temps 12 : « Plus tard je serai… »

janvier 16, 2007

Motard 

J’ai vraiment du mal à me lever le matin. C’est plus fort que moi : j’ai un mal de chien, ou plutôt un mal de chat, observation faite au réveil du même plissement d’yeux fatigués de ma boule de poils « Mammouth ». On parle si souvent du mimétisme maître-animal…

Bref, après avoir été bousculé sous la couette par ma chérie peu après 6h30, signe caractéristique de l’agacement dû au déclenchement de mon radio-réveil, j’ai entrepris la laborieuse action de me lever, commencée aux alentours de 6h45 en mettant mes lunettes sur le nez et aboutie après que les cloches de l’église St Justin aient sonné 7 fois, pour indiquer les 7h (la vie est bien faite).

Après être passé sous une douche brûlante et un chocolat au lait chaud dans l’estomac, je pris le volant pour aller au travail, lorsque deux motards de la gendarmerie me doublèrent. La première chose que je crus voir fut un signe de la main droite, évènement qui fut immédiatement accompagné par une accélération de mon battement cardiaque. Déjà flashé samedi soir, à 23H, à 110 km/h au lieu de 90, le sort n’allait quand même pas s’abattre une seconde fois sur mon corps endormi !

Mais non. En réalité, le premier gendarme gesticulait tout seul sur sa moto. A mieux l’observer, je le voyais battre des deux bras tendus de part et d’autre de sa grosse machine et il faisait de même avec ses deux jambes, ne tenant l’équilibre que grâce au contact de son postérieur sur la selle.

Alors je me revis à l’âge de 8 ans, sous le soleil généreux du var, dévaler la rue sur mon premier « vélo de grand » (traduction : sans roulettes), battant des deux bras et des deux jambes : « Sans les mains ! sans les pieds ! ».

 Foxoneintegrale

Moi, quand j’étais petit je voulais être pilote de chasse. Pendant la seconde guerre mondiale, si possible. Et lui, je le vois bien, ce motard acrobate, il y a une trentaine d’années, faisant l’équilibriste sur son vélo.

« Moi, plus tard, je serai motard dans la gendarmerie ! ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :