Dans l’air du temps 4 : utile/inutile-j’aime/j’aime pas

octobre 16, 2006

Mélanie Laurent vient de passer sur Canal+. Je n’ai qu’une seule chose à dire : aaarrrrrrgggggghhhhhhhhhh. Mon Dieu qu’elle est belle ! Désolé pour ceux qui auront suivi les moteurs de recherche jusqu’à cette page, je n’ai pas de photos de Mélanie Laurent !!!

Bon à part ça, la terre tourne, je respire l’air du temps. Un homme vient de battre le record du monde de la déglutition de spaghetti par le nez : 8 cm de pâte lui pendait de la narine gauche. Moi je dis Wouah… Dans la même veine, une petite indou de 5 ans a réussi à passer sous plusieurs dizaines de 4×4 en faisant le grand écart, des patins à roulettes au pieds. Complètement inutile mais moi je dis Wouah…

Je repense à mes petits déjeuner et ses trop gros paquets de céréales que je ne finis jamais. Message au Marketing Men : faites des boîtes plus petites ! Et laissez tomber les formats de poches, ils sont pour le coup trop petits et trop chers au kilo. Et arrêtez de mettre des raisins secs dans les céréales : on les retrouve toujours au fond du bol quand on a bu tout le lait. Je sais ça n’a l’air de rien comme ça, mais le matin ça met de mauvaise humeur. J’aime pas les raisins secs dans les céréales.

Midi. Cafette Carrefour. Le summum de la gastronomie de grande surface. Entrée, plat, fromage, dessert, boisson pour 7 euros 50. Je rage contre les caissières qui me rendent la monnaie dans le creux de la main, sur le ticket de caisse. Et depuis deux ou trois semaines à chaque repas, un ticket rouge donné, dans l’espérance de gagner des bons d’achat… voire même une voiture ! Après un échec vécu quotidiennement depuis le début du jeu, aujourd’hui j’ai fais mon petit numéro devant mes collègues de travail. Avant de m’assoire pour commencer mon repas, je brandis ledit ticket, entonne l’air ultraconnu du Twentieth Century Fox à la Star Wars puis poursuit la mélodie sur Ticket gagnant, ticket gagnant ! ti-cket ga-gnant ! ta ta tata ! sans même l’avoir regardé. Et magie magie, je pus exhiber un superbe 3 euros devant mes collègues aussi jaloux qu’ébahis. Comme quoi il suffit parfois de vouloir très fort quelque chose pour l’avoir. Ou bien savoir chanter correctement l’air du Twentieth Century Fox qui sait…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :